5 Décembre 1918

 

Les cousins

- Gègène DESSIAUME Croix de Guerre en 1917 (La Chapelle-Saint-Ursin 18) aux armées avec le 95e R.I., passe au 76e R.I.

- Louis GIEN du Creusot, soldat au 157e R.I., prisonnier depuis la fin mars 1918, est rapatrié d’Allemagne.

 

Prise d’Armes

10e R.I.

Réception à Paris de L.L M.M. le Roi et la Reine des Belges.

A 11h.10, le régiment formé de 3 Btns à 4 Cies se porte Avenue des Champs-Élysées où il forme la haie et rend les honneurs.

Heure de rentré dans les divers cantonnements 17h.30.

134e R.I.

Réception du roi des Belges Albert 1er. Le régiment forme la haie le long des Champs-Élysées entre la rue Lincoln et la rue de Marignan.

 

1918-12-05 - le Roi des Belges à Paris

 

 Le président Wilson part pour Brest.

Le président Wilson est parti dans l’après-midi d’avant hier mardi, à bord du transport George-Washington, pour Brest, où il arrivera dans la nuit du 10 au 11 décembre.

La base américaine de Brest a donné l’ordre à une flottille de seize destroyers de prendre la mer et de se rendre aux Açores pour y attendre le passage de la force navale qui accompagnera le président Wilson en Europe.

Une escadre de neuf unités de haut rang, cuirassés et croiseurs, forme l’escorte présidentielle.

 

Le déraillement de Marmagne

Les travaux de déblaiement de l’accident de chemin de fer de Marmagne sont achevés. Hier matin, la circulation normale a repris dans les deux sens. Après quarante-huit heure de recherches poussées activement, le conducteur-chef, enseveli sous le tas formidable de décombres, a pu enfin être retiré complètement écrasé. Il se nomme Chantelot, originaire de Couches-les-Mines, et habitait Nevers. Il laisse trois enfants.