4 Décembre 1918

 

Les cousins

- Fait prisonnier devant Loivre-sur-Brimont, le 17/04/1917, le caporal Claudius DESVIGNES (SSM 71) du 133e R.I., est rapatrié en France.

- Jean PERISSAC (Saint-Saviol 86), soldat de la cl. 1898, du 205e R.I., passe au 8e R.I.T.

 

Epenède

François-Pascal DOMINIQUE, né en 1881 à Epenède, décède ce jour, le 04/12/1918 à Roustkouck (Bulgarie) des suites de maladie contracté en service commandé. Il était marié depuis 1906 avec Maria, et, père d’au-moins 1 enfant, Aladin ° en 1907 à Ansac. Il figure sur les monuments aux morts d’Epenède, et, Ansac (rajouté).

 

Roustchouk en Bulgarie000

La durée des permissions de nos marins est augmentée

En raison des longues absences imposées aux équipages de la flotte par les nécessités de la guerre navale, le ministres de la marine a décidé d’augmenter la durée des permissions de détente.

En conséquence, les marins embarqués ou servant à terre dans des régions d’où il est possible de les envoyer en permissions auront en une ou plusieurs fois, suivant les exigence du service, 40 jours de permission par période de douze mois.

 

Sur les talons du Boche.

Nous voici en Allemagne. C’est dimanche, 1er décembre, que les troupes américaines, britanniques et françaises ont, par un mouvement simultané, franchi les frontières et pénétré en territoire allemands, à l’effet de procéder à l’occupation de la rive gauche du Rhin et des trois têtes de ponts de Mayence, Coblence et Cologne. Cette occupation doit être terminée le 17 décembre.