14 janvier 1919

 

Les cousins

- Théophile BERNARD ( Saint-Romain 86) voit sa reforme temporaire n°1, renouvelé.

- Benoit GUENARD (Montcenis 71), du 11e Cuirassiers, rentre au dépôt.

- Jean NICOLAS cl.1894, (Epenède 16), canonnier au 59e R.A.C. est démobilisé.

- Pierre NEVEU (Pleuville 16), homme d’équipage dans les chemins de fer est démobilisé.

- André PERISSAT cl.1894, (Saint-Coutant 16), du 7e hussard, est démobilisé.

 

Puteaux

A signaler que, par suite de l’inondation, tout le service téléphonique est interrompu, à Puteaux, depuis trois jours.

 

Confolens

Au cours de la semaine dernière, M. Pierre Rivaud, demeurant au jeune-fougérat, a tué quatre renards.

 

Ce qu’on doit donner aux démobilisés.

Afin de dissiper certaines incertitudes en ce qui concerne les droits des démobilisés, le sous-secrétaire d’État à la démobilisation communique la note suivante :

Pécule : les carnets de pécule arrêtés en toutes lettres doivent être obligatoirement remis à chaque homme au moment de sa mise en route.

Pour les combattants, la loi du 9 avril 1918 a porté à 0 fr.50 à 2 francs par jour la somme à inscrite au carnet de pécule par journée de combat, la somme à payer aux titulaires est majorée de 20 % par enfant de moins de 16 ans. Les pécules sont payables à la caisse du percepteur de la commune dans laquelle le militaire à son domicile, exception faite pour les localités où il existe une garnison. Dans ces dernières, les militaires touchent leur pécule à des bureaux spécialement installé dans les casernes.

Habillement. Les hommes reçoivent des vêtements civils ou, s’ils le préfèrent, une somme de 52 francs qui doit leur être immédiatement remise.

Allocation. l’allocation de 1fr.75 avec majoration, suivant le nombre d’enfants, est maintenue aux familles qui en sont bénéficiaires pendant une période de six mois à compter de la démobilisation de la classe à laquelle appartient le soutien ; mais ces indemnités seront dégressives.

 

La ligne Maritime Brest – New-York

Le Paquebot « France » inaugurant la tête de ligne Brest - New-York, de la Compagnie transatlantique, vient d’arriver à Brest avec 700 passagers.

 

1919-01-14 - paquebot France