Mercredi 8 janvier 1919

 

Les cousins

- Alexandre BERNARD cl.1896 natif de Messeux (Charente), sapeur au 4e R.G. est démobilisé.

- Jean LEQUIN (Le Creusot), sergent infirmier au 29e R.I., passe à la 8e Sections Infirmiers.

 

Ce Scandale aura-t-il lieu ?

Le député Turnel, inculpé d’intelligences avec l’ennemi et mort à la prison de Fresners, a droit à un panégyrique du président et à des honneurs militaires avec colonel et drapeau du régiment. C’est le règlement de la Chambre. L’infanie dela Chambre serait de l’appliquer.

 

Paris sous la menace

Le flot grossissant atteindra ce matin 5 mètres au-dessus du niveau normal.

En aval, à Puteaux, à Asnières, l’eau pénètre par infiltrations dans les caves.

A l’ïle de la Jatte, le fleuve affleure le boulevard de Levallois ; toutes les importantes usines de construction d’hydrophanes ont commencé à déménager.

 

Puteaux

Rue Ledru-Rollin, Edmond Rocher, un enfant de cinq ans, a été ébouillanté. État très grave.

 

Retour de M. Clemenceau

M. Clemenceau, revenant de la Vend2e ? Où il a pris quelques jours de repos, est rentré ce matin, à 7h.30. Il a repris immédiatement la direction des services.

 

Montcenis

Accident : Mme Louise Perraut, qui se rendait au Creusot, a été heurtée et renversée par un cycliste près de l’auberge Boutillon. Projetée à terre, cette dame porte une contusion à la nuque.

 

La Mort de Roosevelt

Paris, 7 janvier, 7 h. du matin.

On télégraphie de New-York que toutes les parties des État-Unis les télégrammes de condoléances affluent de Oyster-Bay où M. Roosevelt vient de mourir.

Partout les drapeaux ont été mis en berne en signe de deuil, sur les monuments publics et à la Maison-Blanche aussi bien qu’aux fenêtres des habitations privées et sur les navires américains.

M. Pichon, ministre des affaires étrangères, a fait parvenir un télégramme de condoléances, au nom du gouvernement français à Mme Roosevelt.

 

1919-01-08 - Excelsior___journal_illustré_quotidien_[