6 janvier 1919

 

Les cousins

- Pierre BONNEAU (Abzac 16), du 148e R.I., est rapatrié de l’armée d’Orient, et, part en permission de 60 jours.

- Adolphe MOINET (Saint-Romain 86), cl.1917, passe au 205e R.I. au 125e R.I.

- Augustin VILLENEUVE (Genouilly 71) cl.1901, du 3e B.C.P. est cité à % du Bataillon « Chasseur brave et dévoué qui a montré à maintes reprises beaucoup de courage et de sang froid en assurant sous de violents bombardements le ravitaillement en munitions ». Croix de guerre étoile de bronze ».

 

Tempête au Creusot

Une violente tempête a sévi dans notre ville pendant la nuit du 4 au 5. Le vent, suivi d’une forte pluie, enleva plusieurs cheminées et quelques tuiles aux toitures. Une toile recouvrant une des baraques situées à l’entrée de la route de Couches a été arrachée.

Après quelque accalmie, le vent redoubla de force et disparut enfin vers l’aube.

 

Dans Paris

Les petites baraques du jour de l’an : Sur la demande de Mme Poincaré, le préfet de police a décidé de prolonger jusqu’au 12 inclus les autorisation de stationnement aux forains et petits marchands.

 

Succès des Polonais

Berne, 5 janvier : Kruchwitz a été occupé par les Polonais. Des combats ont eu lieu à Strelne et à Gnessen. Des forces polonaises avanceraient parallèlement à la voie ferrée Kreuz-Schein-Demuhl-Dantzig (Havas).

 

La suppression des Pourboires

Le syndicat général de l’industrie hôtelière, dit des Hôteliers français, a tenu ces jours-ci son assemblée générale à Paris.

Bien des décisions ont été prises, qui ne sont pas sans mérite. De plus, l’assemblée a discuté la suppression des pourboires, qui seraient remplacés par une majorations de 10 % sur na note des clients, majoration répartie ensuite à tout le personnel. Le principe de cette réforme à été adopté. La question reviendra en mars, lorsqu’on aura pris l’avis du personnel de la mutualité hôtelière. L’avis du personnel sera favorable.

 

Epiphanie ( dessin du 06/01/1919 excelcior)

1919-01-06 - Excelsior___journal_illustré_quotidien_[