11 Octobre 1918

 

Grand-Oncle

Auguste BEAUFILS (Montcenis 71), soldat au 155e R.I. (Moselle et Meurthe-et-Moselle)

Cité à l’ % du régiment n° 218 du 11 octobre 1918. « soldat très brave et très courageux toujours volontaire pour accompagner des patrouilles pendant le séjour en ligne de son unité. Au cours de l’attaque du 28 septembre s’est courageusement porté en avant pour couvrir sa compagnie essuyant le feu des mitrailleuses et rapportant d’utiles renseignement à son chef de section ». Croix de guerre étoile de bronze.

 

Journée du 155 (Chenicourt - Ajoncourt) ; Sans changement. Une embuscade a été tendue vers le ruisseau de Bonou (sans résultat).

 

1918-10-11 - Chenicourt

 

Bulletin Officiel Allemand

G.C.G., 11 octobre 1918

Théâtre de la guerre à l’Ouest. (Extrait)

… Des attaques partielles de l’adversaire, près de Berry-au-Bac à l’Aisne, la Suippe et à l’Arnes, furent repoussées.

Entre Saint-Étienne et l’Aisne, ous avons retiré nos troupes, méthodiquement et sans être dérangés par l’ennemi, sur des lignes arrière, de part et d’autre de Grandpré sur al rive Nord de l’Aire.

Sur la rive Ouest de la Meuse, l’ennemi entreprit de nouveau de fortes mais vaines attaques de part et d’autre de la route Charpentry – Romagne.

Sur la rive Est de la Meuse, les Américains attaquèrent pendant la journée, avec de grandes forces, entre Sivry et la forêt de Haumont. En un rude combat, des régiments brandebourgeois, saxons, rhénans et austro-hongrois repoussèrent toutes les attaques de l’ennemi. Le 5e régiment d’infanterie austro-hongrois, sous le commandement du lieutenant colonel Popelka se distingua particulièrement à cette occasion.