16 septembre 1918

 

Le cousin

- Pierre CHANLIAU (Saint-Symphorien de Marmagne 71), caporal au 408e R.I. est nommé sergent.

 

ARGONNE - Meuse

408e R.I.

Sans changement.

Le colonel Jeanpierre ayant repris le commandement de l’I.D.20, le colonel Morand reprend à la date de ce jour le commandement du régiment.

Le général commandant la Ve Armée cite à l’ordre de l’armée les militaires dont les noms suivent. (voir jmo).

Ce même jour, le caporal Pierre CHANLIAU, est nommé sergent.

 

On est plus près de la Paix qu’on ne pense.

Les journaux rapportent qu’au cours de la réception des chefs syndicalistes, hier, par le chancelier, le comte Hertling a déclaré, notamment, qu’il était en complet accord avec la direction de l’armée dans son désir d’une paix d’entente.

« la guerre ne sera pas prolongée une minute de plus qu’il ne sera nécessaire pour la défense du pays. Mais les offres de paix antérieures de l’Allemagne ont été accueillies avec dédain par les ennemis ».

Cependant, il espère fermement qu’on est plus près de la paix qu’on ne le croit généralement. En tout cas, son gouvernement et la direction de l’armée sont unanimes à repousser toute conquête.

Et le chancelier sait bien pourquoi il trouve les conquêtes aussi peu mures que le renard les raisons. C’est parce qu’il ne se dissimules pas que si nous sommes près de la paix, c’est que l’Allemagne est à la veille de la défaite.

 

1918-09-16 - Georg_von_Hertling