14 septembre 1918

 

Les cousins

- Auguste LAVERGNE (Couture 16), brancardier au 7e S.I.M., est cité % n°10 du 14 septembre 1918 à l’ordre des formations sanitaires de la 48e D.I. « Brancardier courageux et qui a toujours fait preuve de sang-froid et de dévouement, s’est particulièrement fait remarquer lors de la période d’attaque du 20 août 1918 où détaché dans un poste de secours régimentaire son en.. et son courage ne se sont pas ..tis un seul instant. »

- Louis VILLEBŒUF (Blanzy 71), du 59e R.I.T., est nommé soldat de 1re classe, et rapatrié en France depuis l’Armée d’Orient.

  

Tribunal Correctionnel de Civray

Audience du 13 septembre.

Pour mutilation d’un arbre fruitier, le sieur C… Simon, cultivateur à Availles, a été condamné par défaut à 16 francs d’amende.

Pour transport de céréales sans permis régulier, le sieur F… Jean, propriétaire à Chez Pellegrin, commune de Château-Garnier, s’est vu octroyer 50 francs d’amende.

  

3 nouvelles fourragères

La fourragère rouge porté fièrement par plusieurs de nos plus belles unités et qui est accordée pur six citations à l’ordre de l’armée, ne suffit pas. Un certain nombre de régiments ont actuellement dépassé six citations et d’autres insignes sont devenus nécessaires pour récompenser nos vaillants soldats qui ajoutent tous les jours de nouvelles pages à leur glorieuse histoire. Les renseignements qui annonçaient la création d’une fourragère tricolore n’étaient pas exacts.

Le président du Conseil, ministres de la guerre, vient seulement d’approuver, sur la proposition du général commandant en chef, les nouveaux modèles d’insignes de distinction ci-après :

Trois nouvelles fourragères sont créées et récompenseront les unités qui auront obtenu, respectivement, neuf, douze et quinze citations.

Le modèle adopté consiste à une fourragère double, la fourragère à la couleur du ruban de la Légion d’honneur formant la base et faisant le tour du bras. Les unités neuf fois citées à l’ordre de l’armée, porteront une double fourragère composés d’une fourragère rouge et d’une fourragère aux couleurs de la Croix de guerre ; celles qui auront obtenu douze citations, porteront une double fourragère, composée d’une fourragère rouge et d’une fourragère aux couleurs de la médaille militaire.

Enfin, la fourragère aux deux tresses rouges récompensera les unités qui auront mérité quinze citations.

 

1918-09-14 - Fourragère