Mardi 10 septembre 1918

  

Les cousins

- Edmond BARNET (Saint-Symphorien de Marmagne 71), maréchal des logis, au 37e R.A.C. depuis le début de la guerre, est évacué de la zone des armées comme instructeur des engagés volontaires de la classe 1920.

- La famille de Jean MEZILLE, (Lessac 16), tué en juillet 1918, soldat du 90e R.I.T., reçoit un secours de 150 francs.

 

2017-08-20 Epenède_0043 cimetière Lessac (2)

 

Un gouvernement obéissant

Les journaux parisiens publient cette note :

Notre confrère l’ « Heure » nous prie d’annoncer qu’il ne paraîtra pas aujourd’hui, une suspension de 24 heures lui avait été infligée à la demande du G.Q.G. américain. (la gazette des Ardennes).

 

Vieux papiers

« excelsior » écrit :

La crise du papier est toujours grave. Les acheteurs de vieux papiers parcourent les provinces. Rien de mieux s’ils n’achetaient que de vieux journaux. Malheureusement, beaucoup de gens, tentés par un prix relativement élevé, livrent de la sorte, pour le pilon, des pièces dont ils ne soupçonne pas l’intérêt documentaire. Un collectionneur normand signalais, ces jours derniers, qu’il avait pu constater, à Coutances, que des sacs remplis de papiers destinés au pilon contenaient des actes notariés du dix-septième siècle.

Depuis longtemps il est question de faire verser toutes les anciennes minutes notariale dans les dépôts publics d’archives : ce serait certainement une garantie de leur conservation.

De toute façon, il faut trouver un moyen de combattre la destruction de documents renfermant une parie de l’histoire des provinces françaises.

Se serait rendre un signalé service à tous ceux, en nombre infini, qui s’intéressent chaque jour davantage à la vie provinciale de jadis et aux petits côtés de l’histoire : solides moellons d’un merveilleux édifice.