Dimanche 11 août 1918

 

Les cousins

- Hubert BÉGUÉ (Asnois 86), passe du 109e R.A.L. au 101e R.Artillerie Lourde.

- Jean-François TRILLAUD (Pressac 86), soldat au 125e R.I. est tué à Grivillers (Somme), il avait 20 ans.

- Philibert VARIOT (Le Beuil 71) soldat au 173e R.I. est blessé au Bois Bozelle (Somme).

 

M. Clémenceau sur le front

M. Clémenceau a quitté Paris dans le courant de l’après-midi de jeudi pour se rendre en compagnie du général Mordacq, sur le front franco-britannique où se déroulent les très importantes opérations militaires enregistrées par les communiqué officiels.

Le président du conseil était de retour à minuit au ministère de la guerre.

 

Notre aviation en juillet

Communiqué officiel :

Au cours du mois de juillet 184 avions ennemis ont été abattus don 30 par la D.C.A. ; 154 avions ennemis ont été vus tombant désemparés dans leurs ignes, dont 15 pas le tir de nos canons antiaériens. Au total, 338 appareils ennemis ont été détruit au gravement endommagés.

En outre, nos avions ont incendiés 49 ballons captifs ennemis.

Pendant le même mois, noter aviation de bombardement de jour a jeté 194 tonnes de projectiles et notre aviation de nuit plus de 355 tonnes, soit en tout plus de 550 tonnes, sur les ponts de la vallée de la Marne, les troupes ennemies qui s’étaient avancées au Sud de l’Aisne et les gares de la région de Laon, Hirson et Rethel !

 

La mort d’un As.

Le lieutenant aviateur Guérin, l’un de nos « as », qui comptait 23 victoires officiellement enregistrées, a été victime ces jours-ci d’un accident : son appareil a touché de l’aile au départ et s’est brisé et le vaillant officier a trouvé la mort sous ses débris. (+ 01/08/1918)

 

1918-08-11 - Gabriel_Guérin 2