9 août 1918

 

Les cousins

- Auguste BAUDON (Champagné-Saint-Hilaire 86), du 169e R.I., part en renfort.

- Maximin MARCHAND (la Chapelle-Bâton 86), est cité % du 156e R.I. n°120 " A fait preuve des plus belles qualités de solidarité et donné un bel exemple en allant le 23 chercher entre les lignes ennemies un camarade blessé en patrouille. A exécuté cette opération malgré le feu des mitrailleuses ennemies en position à la lisière de la forêt." Croix de Guerre, étoile de bronze.

 

1918-08-09 - Chatain

 

DOUBS

3e Régiment de Marche de Tirailleurs Algériens

Dans la journée paraît l’ordre général n° 116 du Grand Quartier Général du 6 août 1918 : « Quatre ans d’efforts avec nos fidèles Alliés, quatre ans d’épreuves stoïquement acceptées, commencent à portent leurs fruits. Brisé dans sa cinquième tentative de 1918, l’envahisseur recule. Les effectifs diminuent, son moral chancelle, cependant qu’à vos cotés, vos frères Américains, à peine débarqués, font sentir la vigueur de leurs coups à l’ennemi déconcerté.

Placés sans cesse à l’avant-garde des peuples Alliés, vous avez préparé les triomphes de demain.

Je vous disais hier :

Obstination, Patience, les camarades arrivent.

Je vous dit aujourd’hui :

Ténacité, Audace, et vous forcerez la Victoire. »

Signé : Pétain.