Dimanche 4 août 1918

 

Les cousins

- Louis CHARTREUX (Châtain 86), soldat au 150e rentre au dépôt, après sa convalescence de 20 jours.

- Juillet ROY, (Poursac 16) ; matelot sur le Cuirassé « Le Marceau », rentre au 4e Dépôt des équipages de la Flotte à Rochefort.

 

1918-08-05 - Poursac b

 

PICARDIE - Aisne

68e R.I.

Journée aussi agitée que la précédente par l’artillerie et l’aviation ennemies. De plus, en grand nombre d’hommes souffrent des émanations d’ypérite. Plusieurs sont évacués dans la journée.

Dans la journée le régiment reçoit l’ordre de s’échelonner en profondeur tout e occupant le même secteur : 1 Btn en ligne, 1 Btn en soutien, 1 Btn en réserve. Le mouvement a lieu pendant la nuit :

Le 1er Btn est en 1re ligne (station de Ciry, exclure coude de la route Soissons – Reims, 800 m à l’Ouest de Sermoise).

Le 2e Btn prend les emplacement du 3e dans le ravin de Croutelle – Dhuizy, la 7e Cie cantonne à Ambrief ; le 3e Btn va à Villeblain ( chef de Btn, 1 Cie, la C.M. et à Trigny (les 2 autres Cies).

Le même jour, 20h.45, les Allemands, au nombre d’une quarantaine, après un bombardement court mais très nourri, font irruption sur la station de Ciry capturent un poste de la 1re Cie ( 1 sergent et 10 hommes) et restent sur la postions.

Pertes : tués 3 ; blessés 22 ; disparus 11.