Vendredi 9 novembre 1917

 

Les cousins

- Canonnier au 2e groupe du 111e R.A.L, Auguste JOYEUX (Usson du Poitou) est cité à l % de l’Artillerie Lourde n° 60 du 9 novembre 1917 : «  Dans la nuit du 14 au 15 octobre 1917, un obus ayant tué un maréchal des logis et 3 hommes, est resté à la tête de ses chevaux malgré le feu violent de l’ennemi ». Exemple de calme et de courage. Croix de guerre étole bronze.

 

- Blessé la veille par E.O., en Alsace, le sous-Lieutenant Jean-Paul BOUTILLON du 114e R.A.L. ( le Creusot) est évacué. Ce jour, il gagne sa citation % de la 77e D.I.

 

Puteaux

Un pavillon au pillage.

Des malfaiteurs ont mis à sac, le pavillon de Mme Viraud, rue Parmentier, à Puteaux. Après avoir tout brisé et saccagé autour d’eux, ils ont fait main basse sur des bijoux et des valeurs.

1917-11-09 - -tres-belle-vue-animee-puteaux-rue-parmentier-les-ecoles

 

Moutardon (Charente)

 

Nous apprenons le décès de M.Bouillon, maire de Moutardon, et conseiller d’arrondissement du canton de Ruffec. M.Bouillon était âgé de 75 ans. Les obsèques ont eu lieu lundi 5 novembre, à Moutardon.

 

Nous adressons à sa famille nos sincères condoléances.

 

 

 

L’armée des État-Unis

 

On annonce de source officielle que le président Wilson autorisera prochainement l’appel de 7 millions d’hommes dont l’aptitude physique sera sévèrement examinée.

 

La première armée nationale, forte de 687.000, sera envoyés le 1er novembre dans les camps d’entraînement.