22 mars 1914

 

Le raid Biarritz-Paris

( article le petit Parisien) - Le raid hippique militaire Biarritz-Paris via Toulouse-Limoges s'est terminé hier matin par l'arrivée des concurrents à la caserne du 23e dragons, sur l'esplanade du château de Vincennes.

Cabri vainqueur. L'allure étant libre depuis Limoges ( 394 kilomètres de Paris), les concurrents dont les chevaux étaient en bon état, avaient résolu de fournir un grand effort sur ce parcours.

La plupart ne prirent que quelques heures de repos et certains fournirent des étapes de plus de 200 km.

Avant-Hier soir, à Orléans, le favori état Cabri, le cheval monté par le capitaine des remontes Berterèche de Menditte. Il arrivait dans cette ville à 05.10 dans un état de fraicheur remarquable.

Après un court repos, le capitaine Berteréche de Menditte se dirigea sur Étampes et, hier matin, à 08.h55, il se présentait à la porte du 23e dragons.

Le colonel et les officiers lui firent une émouvante réception.

Le premier soir du capitaine fut de conduire son cheval dans une écurie spécialement aménagé, et le brave Cabri, encore très frais, malgré sa longue randonnée, prit un repos mérité.

Interview du gagnant.

Nous avons pu nous entretenir quelques instants après arrivée avec le vainqueur du fameux raid.

Le capitaine Berterèche de Menditte est Basque et originaire du village qui porte son nom. Sec et exubérant, il a une figure énergique et osseuse, un abord sympathique et charmant ; la fatigue semble ne pas avoir de prise sur lui :

Depuis Limoges nous dit-il, voyant l'excellent étant de mon cheval Cabri, je résolus de marcher jour et nuit sans discontinuer, et malgré la mauvais temps sans discontinuer, et malgré le mauvais temps.

Ma plus longue étape fut de 205 kilomètres sans arrêt ; en somme, depuis Limoges, mes plus longs arrêts n'ont pas dépassé une demi-heure. On peut dire que j'ai fait une étape de 344 km. Mon cheval est un anglo-arabe, par Prism et Vice, il est âgé de onze ans, et j'ai avec ce bon Cabri, gagné quantité de prix dans différentes réunions sportives du Midi.

Voici les premières arrivées dans l'ordre : 8h.55, capitaine de remonte Berterèche de Menditte ; 9h.25, Lieutenant Frichon, d u12e escadron du train des équipages, et Patureau-Miron, du 90e d'infanterie ; 9h.35, lieutenant Morand-Monteil, du 142e d'infanterie ; 9.45, lieutenant Escudier, du 1er cuirassiers, 10h. Lieutenant Petit, du 39e d'infanterie ; puis viennent Charles et Georges de Chazelles, du 7e chassseurs, sous-lieutenant Tinel, du 10e Hussards, etc., etc.

A leur passage au contrôle d'Orléans, chaque concurrent a reçu un exemplaire de la nouvelle Carte-Guide VERMOT, appelée à rendre de si grands services à ceux qui pratique la route.

 

1914-03-22 Capitaine Berteréche et Cabri

1914-03-22 raid Biarritz paris classement